IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Turbo Pascal fête officiellement ses 40 ans
Il a été introduit par Borland en novembre 1983

Le , par Jade Emy

15PARTAGES

45  0 
Turbo Pascal, un environnement de développement intégré (EDI), fête officiellement ses 40 ans ce mois-ci. Marco Cantu, chef de produit Delphi et RAD Studio, et David Intersimone ont publié des articles sur l'événement.


L'article de Marco Cantu

Turbo Pascal a été un produit phare pour l'industrie, il a donné naissance à la société Borland et il a été le premier environnement de développement intégré (IDE) populaire. C'était un excellent produit pour l'époque et son succès a été incroyable.

Vous pouvez en savoir plus sur Turbo Pascal dans le récent article de blog de David I, mais aussi sur Wikipédia et de nombreuses autres sources, y compris mes articles de blog et l'exposé que j'ai fait cet été lors du premier congrès mondial sur le Pascal à Salamanque.

Chez Embarcadero, la société qui continue à travailler sur les successeurs de Turbo Pascal, nous venons de livrer la version 36 de ce compilateur. En fait, lorsque vous lisez "Embarcadero Delphi for Win32 compiler version 36.0" (la version du compilateur en ligne de commande dans Delphi 12 Athènes), le numéro de version du compilateur, 36, remonte au premier Turbo Pascal. De plus, nous avons décidé de dédier l'œuf de Pâques du produit à ce grand anniversaire.

Joyeux 40e anniversaire, Turbo Pascal !

L'article de David Intersimone


En 1983, je travaillais pour Softsel Computer Products (Softsel) dans le groupe d'évaluation des produits, de support et de formation. Softsel avait un stand à la conférence COMDEX (Computer Dealer Expo) de l'automne 1983 (du 28 novembre au 2 décembre) au Las Vegas Convention Center. J'étais assis à un poste dans le stand pour répondre aux questions sur Softsel, sur les produits que nous distribuions et pour parler avec les fabricants de logiciels et d'appareils qui souhaitaient que leurs produits soient distribués dans les magasins d'informatique.

Pendant la convention, Philippe Kahn (PK) est passé devant le stand Softsel et s'est arrêté un instant. Je l'ai salué (sans rien savoir de lui ni de sa société). Au cours de la conversation, nous avons parlé de programmation et d'outils de développement. PK a mentionné qu'il vendait un compilateur Pascal mais qu'il ne cherchait pas à le distribuer (il le vendait directement aux programmeurs en utilisant le publipostage et une annonce dans Byte Magazine). Avant de quitter le stand, il m'a donné deux disquettes contenant des copies de Turbo Pascal 1.0 (8″ CPM-80 et 5.25 PC-DOS).

Lors d'une de mes pauses, j'ai apporté les disquettes dans un "bureau" du stand que nous avions pour les réunions et qui disposait également d'un PC IBM. J'étais très enthousiaste à l'idée de voir ce qu'avait PK puisque j'avais appris le Pascal en 1972 alors que j'étais étudiant en informatique à Cal Poly San Luis Obispo. J'ai inséré la disquette 5.25 et j'ai lancé l'exécutable Turbo.com. J'ai sélectionné l'éditeur et j'ai tapé un court programme en ligne de commande "Hello World" et j'ai essayé de l'exécuter. Étonnamment, le programme s'est compilé très rapidement et l'application a démarré.


J'ai dû parler à mon collègue et ami Spencer Leyton de ce compilateur Pascal et de son importance pour le monde de la programmation CPM et PC. Depuis ce jour, Spencer a parlé avec PK pour essayer de le convaincre de permettre à Softsel de distribuer Turbo Pascal à son réseau de magasins d'ordinateurs. Bien qu'il ait fallu un certain temps pour convaincre PK, Spencer a fini par obtenir de lui qu'il accepte un contrat de distribution. Spencer a ensuite trouvé un emploi chez Borland. J'ai continué à travailler chez Softsel pendant un certain temps et Spencer a fini par convaincre PK de me faire passer un entretien d'embauche. Mon entretien d'embauche s'est déroulé sur le voilier de course de PK dans la baie de Monterey. Nous avons ensuite dîné au restaurant Crow's Nest sur le port de Santa Cruz. Je suis retourné à Los Angeles et j'ai reçu une offre d'emploi. J'ai accepté l'offre et j'ai commencé en juin 1985 (un peu moins de deux ans après ma première rencontre avec PK). J'ai eu le privilège de travailler avec Anders Hejlsberg et une équipe mondiale talentueuse d'employés dévoués pendant plus de trois décennies (et environ 4 millions de miles aériens).

Il me semble irréel que près de 40 ans se soient écoulés depuis que j'ai rencontré PK et que j'ai essayé Turbo Pascal pour la première fois. Cela fait également plus de 50 ans que j'ai essayé le langage Pascal pour la première fois alors que j'étais à l'université. À l'époque, il était possible de créer des programmes pour deux plates-formes : PC-DOS et CPM-80. Le plus étonnant, c'est qu'il est encore possible de créer des applications Pascal "classiques" avec toutes les versions des compilateurs Turbo, Borland, Kylix et Delphi Pascal. De plus, avec Delphi, vous pouvez créer des applications modernes qui s'exécutent sur des ordinateurs de bureau, des serveurs web, des nuages et des appareils mobiles, y compris Win32, Win64, macOS, iOS, Android et Linux.

J'aime encore écrire des programmes presque tous les jours en utilisant RAD Studio, Delphi et C++Builder dans le cadre de mes activités d'ingénieur logiciel semi-retraité. La programmation maintient mon cerveau en vie et mon esprit en éveil.

Joyeux 40e anniversaire de Turbo Pascal v1.0 !

Marco Cantu, chef de produit Delphi et RAD Studio, a récemment publié sur X (anciennement connu sous le nom de Twitter) un indice sur l'œuf de Pâques d'une prochaine version de Delphi.

J'embrasse Philippe Kahn, Spencer Leyton, Anders Hejlsberg et les milliers et milliers de membres de la famille et de la communauté Borland/Embarcadero 🙂 .
Source : Marco Cantu, David Intersimone

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi :

Embarcadero annonce la disponibilité de RAD Studio 12 Athens, ainsi que Delphi 12 et C++Builder 12 avec de nouvelles fonctionnalités qui jettent les bases de l'avenir de l'EDI

Quels sont vos environnements de développement intégrés (EDI) préférés en 2023 ? Pourquoi ? Partagez vos avis

Nouveautés dans les bibliothèques Delphi et C++Builder, un billet blog de Marco Cantu, chef de produit RAD Studio chez Embarcadero Technologies, auteur de livres à succès sur Delphi

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de archqt
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 03/12/2023 à 11:23
J'ai encore le livre livré avec la disquette 120 francs à l'époque sur amstrad CPC en version éducation. Un must !!! Et dire qu'il aurait du les gouverner tous car nettement au dessus du lot à l'époque. Merci Mr Gates d'avoir tué cette société en protégeant les API Windows et en bloquant la concurrence. De mémoire l'équivalent microsoft en nettement moins bien coutait 4000 francs.
9  0 
Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 02/12/2023 à 10:49
Le langage fête ses 40 ans et ses utilisateurs... 40 +20, 25 ans ou plus!

Voilà résumé le problème que devrait plus prendre en compte Embarcadero qui est "l'un des" ou le "dernier" à faire commerce du langage Pascal...

Embarcadero n'est pas Google ou Microsoft, mais si l'entreprise n'est pas plus active dans la promotion du langage auprès des écoles, la Pascal et Embarcadero disparaîtront avec leur "vieux" utilisateurs.

A noter que je ne fais pas ici preuve d'une "haine des vieux" que certains vont immanquablement me reprocher, je suis un fan du langage, je passe mon temps à le défendre et à le faire utiliser comme outil de développement pour des projets actuels, mais je ne suis pas aveugle et regarde la réalité en face.

C'est d'autant plus dommage qu'avec l'évolution des EDI Pascal vers l'application multi-plateforme, c'est un langage qui reste très performant et qui permet à un nouveau venu d'être très rapidement opérationnel pour du développement pro.

Embarcadero a réussi à repositionner son EDI Delphi avec le développement Android (plus que iOS ou même Linux), mais il ferait bien à mon avis de développer les capacités du produit à faire des développement pour navigateur web qui remplace très majoritairement aujourd'hui les bonnes vieilles applications Windows à coup de VCL...

A méditer...
4  0 
Avatar de Gouyon
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 04/01/2024 à 22:36
J'ai commencé le pascal sur un apple II avec une carte mémoire 128k et des disquette de 5 pouce 1/4. et je faisais des super truc où il fallait développer des astuces pas possible pour économiser la mémoire.
Maintenant je continue sur un PC avec 40Go de mémoire et un disque dur de 1To et pas sur de faire mieux
4  0 
Avatar de gbegreg
Membre expert https://www.developpez.com
Le 05/01/2024 à 9:41
J'ai commencé sur le PC familial (un 486sx25) avec QBasic (qui était fourni avec MS DOS 6.22). Puis au lycée, Turbo Pascal et ensuite je suis passé sur C++ et Java.
J'ai découvert Delphi dans le milieu pro et ce fut un coup de foudre : éditeur d'interface WYSIWYG, composants, clarté du langage et maintenabilité, vitesse de compilation... De l'application Desktop au mobile en passant par du Web que ça soit sur des applications de gestion, de traitement d'image, 3D, jeux, j'ai toujours pu faire avec Delphi.

Je fais aussi du React depuis quelques années et quelle régression par rapport à Delphi : rien que le fait de devoir réaliser les interfaces (pourtant de simples formulaires web) en mode texte (avec une syntaxe mélangeant JS et HTML...) c'est un retour en arrière de 25 ans pour moi ! Pour voir à quoi ressemble un écran, il faut lancer l'appli et trouver un cas de test qui va bien pour atteindre l'écran souhaité : quelle lourdeur !

J'ai eu à faire aussi du PHP, du Groovy et même du Cobol, et bien mon préféré reste toujours Pascal (avec Delphi).
4  0 
Avatar de SergioMaster
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 01/12/2023 à 15:49
Encore faut-il trouver l'œuf de pâques !
Pour cela :
  1. Utiliser l'option du menu Aide/A propos de Embarcadero Delphi
  2. Tapez dans cet écran ALT+TEAM
  3. Double-cliquez ensuite dans la liste déroulante
3  0 
Avatar de JP CASSOU
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 13/12/2023 à 9:09
Je bosse depuis 25 ans avec ces outils et j'y trouve les atouts suivants:

- Puissance, rigueur et robustesse du langage Pascal
- Des outils de dev légers: Lazarus ne prend que 1,5 Go tout trempé. Delphi 5 Pro prenait 150 Mo
- Des binaires légers et 100% autonomes (hormis les éventuelles DLL tierces): mon logiciel de topographie ne prend que 30 Mo (GHTopo pour le calcul, GHCavedraw pour le dessin), quand la solution concurrente la plus proche en fonctionnalités (Therion) prend 400 Mo dont une distribution complète de LaTeX
3  0 
Avatar de JPLAROCHE
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 01/12/2023 à 15:45
Merci pour cet article, qui me rappelle, en 1985 lorsque je faisais du pascal pour l'AMI, et que j'avais demandé de l'aide pour faire des call interprogramme à Borland France qui m'avait généreusement fait un hack en assembleur , mais qu'elle avance sur tout ce qui se faisait à l'époque bref comme toi, je continue à la retraite histoire de faire travailler les méninges. Avec ZIG-LANG

Bonne anniversaire
2  0 
Avatar de poulachon
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 02/12/2023 à 0:36
J'ai travaillé pour MkInformatique et Cross Systems qui étaient specialisées dans les produits Borland en France, j'ai eu la chance de tester Delphi dans première version bêta (plusieurs nuits blanches à découvrir le principe de composants VCL) et un ordinateur Lynx qui se programmait deja en Pascal. Assurément une très belle époque !!!!!
2  0 
Avatar de der§en
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 04/12/2023 à 9:31
Je dois avoir encore dans mes archives les disquettes et la documentation, des Turbo (Basic, Pascal, C et C++), que je conserve pieusement, alors Turbo basic et Turbo C, sont mes premiers compilateurs que j’ai utilisé de façon pro.
2  0 
Avatar de byrautor
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 11/12/2023 à 19:55
Embarcadero,
Merci les Pascal !
1  0