Cours de Turbo Pascal 7


précédentsommairesuivant

Chapitre 19 - Paramètres de ligne de commande

Il peut être utile de pouvoir passer des paramètres en ligne de commande lors du lancement d'un programme.

La fonction ParamCount (de l'unité System) renvoie le nombre de paramètres passés en ligne de commande lors du lancement du programme, sous une valeur de type Word.

Syntaxe :

 
Sélectionnez

i := ParamCount;

La fonction ParamStr (également de l'unité System) renvoie la chaîne passée en commande selon sa place i (word) dans l'index.

La chaîne d'indice 0 contient le chemin d'accès et le nom de fichier du programme en cours.

Syntaxe :

 
Sélectionnez

s := ParamStr(i);

Exemple :

 
Sélectionnez

Program Exemple23;

Uses 
  Dos ;

Var
  i : Word;
  f : Text;
  s : String;

Procedure Acces;
Begin
  WriteLn('Ok');
  ...
End;

BEGIN
  Assign(f,'password.dat');
  Reset(f);
  if IOResult = 0 then
    begin
      ReadLn(f,s);
      if IOResult = 0 then
        begin
          if ParamStr(1) = s then
            Acces
          else WriteLn('Invalid password.');
        end
      else
        WriteLn('File read error.');
      Close(f);
    end
  else
    WriteLn('File open error.');        
END.

L'accès au programme Exemple23 est protégé par un mot de passe. C'est-à-dire que seul un code passé en ligne de commande (et contenu dans un fichier) permet à l'utilisateur de faire tourner le programme.


précédentsommairesuivant

Vous avez aimé ce tutoriel ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons suivants : Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

  

Les sources présentées sur cette page sont libres de droits et vous pouvez les utiliser à votre convenance. Par contre, la page de présentation constitue une œuvre intellectuelle protégée par les droits d'auteur. Copyright © 2001-2013 Hugo Etievant. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site et de l'ensemble de son contenu : textes, documents, images, etc. sans l'autorisation expresse de l'auteur. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.