Cours de Turbo Pascal 7


précédentsommairesuivant

Erreur 200 : division par 0

Nombreux sont ceux d'entre vous qui ont eu un grave pépin avec le compilateur Turbo Pascal. En effet, l'exécution d'un programme utilisant l'unité Crt provoque un bug sur les ordinateurs récents. L'erreur observée est la suivante : Error 200 : division by zero.

Mais d'où vient cette erreur ?

Sur les ordinateurs dont la vitesse du processeur dépasse 200 MHz (donc, toutes les machines actuelles), une erreur d'exécution se produit lors de l'initialisation de l'unité Crt. Lorsqu'il s'agit de déterminer le nombre d'itérations d'une boucle simple pour un nombre donné de cycles processeur (phase d'étalonnage), une erreur de débordement se produit et déclenche une exception interprétée par Turbo Pascal comme une division par zéro : la fameuse erreur 200. La solution est toutefois très simple, puisqu'il suffit de remplacer le compteur 16 bits par un compteur 32 bits.

Comment y remédier ?

Pour pouvoir utiliser de nouveau l'unité Crt dans vos programmes, il vous faut soit changer quelques fichiers propres au compilateur, soit appliquer un patch à chacun de vos programmes compilés avant de pouvoir les exécuter normalement. Notez que la compilation du programme ne provoque aucune erreur, c'est seulement son exécution qui provoque cette erreur de division par zéro.

Où se procurer un patch ?

Plusieurs patches sont disponibles sur le net mais le plus simple est de télécharger la version de Turbo Pascal de Developpez.comTéléchargez TP7 !


précédentsommairesuivant

Vous avez aimé ce tutoriel ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons suivants : Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

  

Les sources présentées sur cette page sont libres de droits et vous pouvez les utiliser à votre convenance. Par contre, la page de présentation constitue une œuvre intellectuelle protégée par les droits d'auteur. Copyright © 2001-2013 Hugo Etievant. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site et de l'ensemble de son contenu : textes, documents, images, etc. sans l'autorisation expresse de l'auteur. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.